Yfic maire du Port de commerce et le clochard Celeste !

lundi 25 mai 2015, par Leonor

(Trace et mémoire d’une conversation avec Yfic Maire du Port de Commerce)}}}

En 1972 je suis arrivée sur le port de Brest pensant devenir docker et en 76 je suis devenu donc docker « occasionnel ». En 73 j’ai rencontre « Fefete » !

« Fefete » était un clochard céleste, céleste oui ! Il dormait sous la belle étoile dans les bâtiments de soja. Il parlait ruse, il avait une grande culture avec un grand cœur.

Le Nöel de 73 il a vu que j’étais seul, que j’étais triste. Je pensais à ma fille, je n’étais pas avec elle.

« Fefete », m’as vu et il m’as dit : « Yvon, Yvon viens avec moi ! »

« Fefete », il était tout petit, il se mettait un sac des pommes de terre sur la tête et sur l’épaule. Pour avoir un litre de vin rouge. Un litron !

« Fefete montre comme tu es fort ! » (Le disait les gens du port)

Il faisait ! Après il était content ! Il avait son litron !

« Yvon, Yvon viens avec moi »

Le Nöel 73, nous sommes allés jusqu’à la boulangerie du port : « Attends là ! »

Il est sorti avec un pain au chocolat et un croisant.
Ils a cassé le pain au chocolat et le croisant en deux et il m’a donné la moitie.
La moitie, lui le « Clorchard Celeste » avec ses mains sales, ses mains de clochard, il m’a donné la moitie à moi qui étais seul, qui était triste ;

Je n’ai jamais oublie ce geste sur le quai du port de Brest !

Après des années de travail comme docker, j’ai rencontre l’internet.

L’internet ma reconstitue intellectuellement : retrouver la poésie, pouvoir écrire à des gens, apprendre à connaître le port, que je pensait connaître mais que je ne connaissait pas. Connaître qu’ici il y avait une batterie de canon, qu’ici c’était le port Napoléon, qu’ici c’est tournée le film : « Remorques » . Puis l’explosion de l’Océan « Liberty » le 28 juillet 1947. Il y a eu 22 morts ce jour là et des centaines des blésées. Et toutes les autres histoires… Moi je suis comme une oreille. Les gens viennent et me racontent leurs souvenirs. Je leur posse des questions comme ça, tout simplement, et les gens dissent le vrai souvenir !

Je ne parle pas des guerres, pour ça il y a assez des historiens !
Je suis à la recherche des histoires méconnus qui font que le port existe !

C’est en pesant à « Fefete » que je me suis mis à écrire.
Que j’ai crée mon blog… mon blog c’est ma vie, c’est… c’est qui me fait survivre, vivre !

Ma mémoire, la mémoire du Port de Commerce !

J’ai même des internâtes de Chine, de Russie…

« Fefete » par son geste il m’a poussé à le faire entrer dans la mémoire du port !

C’est une forme de remerciement à ce pain au chocolat et à ce croissant d’un Noël 73 ! J’étais seul et lui il a vu… Lui, le Clochard Céleste !

"Yvon Yvon viens avec moi…"


Ajoutez votre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.