il était une petite cour à Aurillac…

jeudi 5 septembre 2013, par David

Il est 10h30, les rues d’Aurillac s’éveillent d’une nuit animée, aux terrasses des cafés les festivaliers épluchent le programme du jour ; certains ont rendez-vous sur la rive gauche de la Jordanne à côté d’un panneau où il est inscrit "Chairs Vieilles. Départ du spectacle ici". Ils attendent…

Un ange, tenant dans ses mains l’amour en cage, les accompagne dans cette dernière ascension.

Au bout du chemin, une petite cour ombragée "Cour de la Visitation,pastille 80".

On y est bien, loin de l’agitation du festival, à l’ombre des platanes, chacun s’installe.

Elles sont là, Marie-té, Jeanine et Louise. Eux aussi ils sont là, ils ont répondu à cette invitation matinale, ils ont eu la curiosité de faire ce voyage dans le monde de la vieillesse, au coeur de ces interrogations qui, peut être , les touchent de très près.

Une heure passée à partager l’attente de ces trois vieilles…une attente pleine de tendresse, de vérité, de joie et de poésie.

Les retours du public sont très encourageants. Ils nous partagent leur émotion, surpris et heureux à la fois de débuter leur journée par ce moment fort.

Nous sommes très heureux d’avoir défendu cette proposition au Festival de rue d’Aurillac.

Le spectacle a trouvé son juste rythme entre émotion, vérité et tendresse.

Nous espérons mener plus loin l’aventure avec nos Chairs Vieilles…avec le plaisir de vous croiser sur le chemin !


Ajoutez votre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.