Révolution en Espagne

lundi 30 mai 2011, par Leonor

Je peux résister à tout sauf au désir de me révolter, au besoin vital, charnel et carnivore de dire non face à l’injustice. Ça a toujours était ainsi. Une gangrène, un tique au coup qui gonfle et te suce le sang jusqu’à la moelle. Se révolter ou mourir. Je peux rester des jours, des nuits cloîtrée dans un trou, enfermée puant la vieille clope, ne pas faire l’amour depuis des mois, me sentir vieille comme un torchon de cuisine usagé par l’huile et la crasse. Mais je ne peux pas, je n’ai jamais pu résister à la force incontrôlable de la révolte. Même que des fois c’est devenu dérisoire, comique et pathétique parce qu’incompréhensible par les autres, les bons usagés des modes et de la fausse politesse. Incontrôlable ma révolte. Pathétique clown de rue qui va chanter à tue tête les chants révolutionnaires « A las Barricadas… » parce qu’un cri plus fort que ma peur m’appelle au désespoir de me voir stupide face aux autres. Mettre un nez de clown dans le métro de Paris, être la première à me révolter dans la queue de supermarché parce que quelqu’un passe devant, parce qu’il croit que… Petite révolte de rien du tout, mais révolte en soi. Et ça commence par ça la révolte : être submergé par le monde et par ces regards qu’on croise et qu’on ne regarde même pas… Dis-moi qui tu es ? Dis moi où tu t’es caché ? Et pourquoi tu te caches ? Faim, j’ai faim. Petite, et toujours seule, stupide clown révoltée dans ton étrangéité hispanique. Les voici, tes frères et sœurs se réveillent. Seule, tu te sens moins seule. Enfin, la faim croque le monde à pleines dents, elle la dévore une fleur à la main. Enfin, ça craque et ça se morcèle, et ça s’émiette… Grande père est mort, mon autre s’est tu dans le silence, elle, la grande (mère) regarde toujours par la fenêtre les ruines de son histoire, la mienne, la tienne. Enfin, la révolte prend jour dans la place, au cœur de mon peuple. NO PASARAN !

Le site du mouvement en Espagne Le site du mouvement à Madrid Le site Réelle Démocratie en Espagne En France Et enfin celui de Daniel Mermet et de l’émission sur le mouvement


Ajoutez votre message


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)