50. Celle qui creuse, réflexion, questionnements

Comment je vais être sur le plateau ?
Quel état-âge-visage de moi j’ai envie de montrer ?
Pourquoi moi et pas les autres…

La question : Quel est le cri que tu veux sortir ?

Réflexion :

Le paysage doit être mon corps. Mon corps castelet, mon corps scénographie mouvante, mon corps métamorphose, mon corps pas corps comme une masse de chair qui prend tous les autres corps qui deviendrait comme de la pâte. L’espace autour doit être l’immensité. La galaxie qui entourer cette chose.

La lumière doit aider à créer cette dimension étrange : grandeur et petitesse. Et la musique, un seul souffle. Une écriture à part plus proche du son que d’une mélodie.

Fait à Alès